UTP - Fola: 2 - 1

près un éclatant 9/9 depuis la reprise, Pétange se mesurait à un ténor du pays: le Fola, encore en lutte pour le titre. 

C’est sous une pluie battante que les acteurs de la partie entament les débats. Le 11 aligné par Fangueiro est le même qui a débuté à Différdange.
Mais ce sont les visiteurs qui vont s’illustrer, dès la 4e minute, avec une frappe qui vient lécher la barre d’Amodio.
Le portier luxembourgeois s’emploiera ensuite à détourner l’envoi de Bensi, 10 minutes plus tard.
L’UTP montre enfin les dents ; sur une combinaison Hamzaoui / Teixeira, Sawaneh loupe de peu la reprise. L’UTP joue sans complexe et n’hésite pas à aller titiller le Fola dans son propre camp.
Après 20 minutes de jeu, Bojic récupère un ballon à proximité des 16 mètres et enroule un tir qui finit sa trajectoire au fond des filets (1-0). Encore une frappe dont seul le Croate a le secret !
Les échanges deviennent assez équilibrés mais ce sont les locaux qui vont s’illustrer de nouveau. Peu après la demi-heure, Dzanic lance Sawaneh dans un tempo parfait. Le Gambien lobe subtilement Hym, qui se retourne pour la seconde fois de la soirée (2-0).
Pétange, après un premier quart d’heure difficile, parvient à maintenir le bloc adverse à la hauteur désirée et se projette rapidement vers l’avant. C’est une leçon de réalisme que prennent les hommes de Strasser.

Mais les Unionistes s’attendaient bien à souffrir en seconde armure. Et c’est bien ce qu’il arriva. Dès la reprise, les Eschois se ruent vers l’avant avec un dispositif à 4 attaquants ! Amodio effectue l’un ou l’autre arrêt intéressant mais il est impuissant face à l’essai de Seydi, qui reprend un premier envoi de Sinani repoussé par le gardien (2-1). Ce genre de scénario offre toujours un ascendant psychologique à l’équipe qui réduit le score. Et le Fola va tout faire pour forcer sa chance.
Mais la défense pétengeoise est héroïque : Amodio, Diouf et Carnevalli repoussent, tour à tour, les assauts de Hadji, Bensi ou encore Laterza. L’UTP aurait même pu enfoncer le clou sur quelques contre-attaques. Mais la précipitation d’Abreu ou Sawaneh les ont poussé à faire les mauvais choix.
Le coup de sifflet final de l’arbitre retentit comme une délivrance. L’UTP a bel et bien revêti sa tenue de gala ce soir, et a fait mordre la poussière au Fola.
Où vont s’arrêter les hommes de Fangueiro ? Espérons, pas à Mondorf. Mais en attendant, place à une pause internationale et à quelques jours de congé bien mérités !
 
UTP: Amodio, Hamzaoui, Carnevalli, Diouf, Held, Silaj, Bojic, Teixeira (70' Gashi), Abreu (cap.), Dzanic (75' Basic), Sawaneh (84' Avdusinovic)

Buts: Bojic (20'), Sawaneh (35')